Un assistant blogueur, c’est quoi ? Avez-vous déjà entendu parler du nouveau métier d’assistant web ? Peut-être que oui, mais vous voulez saisir précisément quel est son rôle et connaître son parcours… Ou vous recherchez peut-être une personne capable de vous aider à gérer votre business en ligne, mais cette nouvelle activité vous paraît floue ? Laissez-moi vous expliquer ce qu’est un assistant virtuel et ce qu’il peut vous apporter si vous êtes blogueuse professionnelle ou webentrepreneure.

Blogueur professionnel : un nouveau métier

Le métier d’assistant web existe depuis très peu de temps, tout comme celui de blogueur en fait ! Vous connaissez toutes Olivier Roland ? Sa formation Blogueur Pro a popularisé le concept du blogging en France et donné naissance à de nombreux blogs connus et reconnus dans plein de thématiques différentes : le dessin, la musique, la photographie, la cuisine ou encore la rédaction web, pour ne citer que celles-ci !

Pour rappel, un blogueur pro est une personne qui a son propre blog, qu’il peut rémunérer de différentes façons :

  • revenus publicitaires,
  • vente de produits numériques (formations en ligne, membership, masterclass, ebook, etc.),
  • affiliation,
  • partenariats (articles sponsorisés).

Son activité principale est de produire du contenu sous forme d’articles de blog. Mais il doit aussi s’occuper de la newsletter, des tunnels de vente, des réseaux sociaux, de son image de marque, etc.

En fonction de sa visibilité, du référencement naturel de son site et de nombreux autres paramètres comme la thématique et bien sûr le succès de ses offres, un blogueur peut vite se retrouver submergé par ce flux de travail quotidien.

Et c’est là qu’intervient l’assistant blogueur ! Formé au monde du web et du blogging, il aide l’infopreneur à gérer toutes les tâches de son business. Cela englobe tout un panel de missions aussi diverses que variées : on peut citer bien évidemment la rédaction d’articles optimisés pour le référencement, mais aussi :

  • la création de contenus,
  • l’administratif,
  • le suivi des élèves des formations ou infoproduits,
  • la gestion de projets,
  • le graphisme,
  • la programmation et l’intégration de contenus,
  •  la réponse aux emails,
  • la modération,
  • etc.

Croyez-moi, on ne s’ennuie pas 😉

Précision : pour vivre des revenus générés par la publicité, il faut avoir beaucoup de trafic sur son site. Les gérants de ces plateformes recrutent généralement des salariés spécialisés pour traiter une partie de l’activité : rédacteur web, assistant marketing, etc. C’est la raison pour laquelle l’assistant virtuel aide davantage les infopreneurs que les sites qui vivent grâce aux revenus publicitaires.

Comment travaille l’assistant virtuel ?

Généralement freelance, l’assistant web a la possibilité de choisir ses clients et de travailler d’où il veut ! À condition d’avoir une bonne connexion internet et un ordinateur qui tient la route. Il peut avoir un ou plusieurs blogueurs qui font appel à ses services, et être plus ou moins spécialisé dans son domaine. À titre d’exemple, j’ai entendu parler d’une assistante virtuelle spécialisée dans le customer care ! ou chouchoutage clients en français. Elle s’occupe principalement de la réponse aux emails et excelle dans son domaine !

De manière générale, l’assistant web travaille main dans la main avec ses clients, jusqu’à devenir un véritable bras droit pour eux. Il les aide à gérer l’activité dans sa globalité, allant de la gestion administrative aux tâches les plus techniques comme la construction d’un tunnel de vente. Vous l’aurez compris, on attend d’un assistant qu’il soit polyvalent !

Quelle est la particularité des assistants pour les infopreneurs ?

Contrairement à la plupart des métiers du web, l’assistant blogueur offre diverses compétences :

  • graphisme,
  • rédaction,
  • optimisation SEO,
  • facturation,
  • gestion de projets,
  • technique,
  • etc.

Il se doit – en tant que bras droit – d’être polyvalent et autonome sur les missions qui lui sont confiées. Le fait d’être seul à gérer l’activité avec son client l’oblige (pour notre plus grand plaisir !) à toucher à la plupart des aspects de son business. Même s’il peut se spécialiser, la polyvalence fera partie de sa grande valeur ajoutée dans la plupart des cas 😊 Si je prends mon exemple, je connais très bien le copywriting, mais je ne suis pas spécialiste de cette compétence. J’en connais une partie, mais si ma cliente me demandait de rédiger une page de vente pour une formation, je lui recommanderais peut-être de s’adresser à un ou une copywriter pour maximiser ses résultats. Cela dépend de plusieurs facteurs comme le budget, le prix de la formation ou encore le nombre de prospects. En somme, de l’objectif de rentabilité.

Comment devenir assistante virtuelle ?

Suivre la Formation Assistant Blogueur

Comme tous les nouveaux métiers, il existe peu de formations permettant de devenir assistant spécifiquement pour les infopreneurs. J’en connais une seule : Formation Assistant Blogueur. C’est un programme en ligne de 4 mois qui vous apprend tout ce que vous devez savoir pour démarrer votre activité dans ce métier. Composée de 5 modules, la formation propose de nombreux exercices pratiques pour évoluer rapidement.

Passer par d’autres formations en ligne

À ce jour, il existe une seule formation pour être assistant spécialisé dans le blogging. Mais des programmes pour devenir assistante virtuelle sont également sur le marché ! Il y a par exemple celui de Nathalie Lechay (@nathalie_lechay sur Instagram). Je dois avouer que celui de Marie m’a entièrement satisfaite et convaincue (même si je n’ai suivi que celui-ci 😅) ! Je salue particulièrement le professionnalisme, le sérieux et la pédagogie du programme. Les nombreux exercices sont une vraie valeur ajoutée pour mon parcours et tout ce que nous délivre Marie est une véritable mine d’or (et je ne vous ai pas encore parlé du groupe privé des élèves 😁) !

Devenir assistant freelance en autodidacte

Devenir assistant virtuel en autodidacte est selon moi faisable. Il faut néanmoins avoir les bonnes ressources et rester davantage et constamment en veille (comme un assistant doit le faire dans tous les cas) pour avoir un maximum d’éléments en votre possession. D’après mon expérience, cette méthode doit rester alternative. Se procurer toutes les ressources nécessaires et se former au blogging demande de la discipline et surtout de savoir où et comment trouver des sources fiables sur internet à ce sujet.

Quelles sont les perspectives d’évolution d’un assistant web ?

Un assistant virtuel évolue souvent très rapidement dans son domaine. Et pour cause : contrairement à la plupart des métiers du web – ou tout simplement en termes de freelancing – l’assistant en connaît parfois bien moins que son client, le blogueur pour lequel il travaille. Même s’il est formé sur plein d’aspects, il découvrira énormément de choses pendant son parcours ! Qu’il s’agisse de technique, de stratégies marketing, ou encore de méthodes de travail 😉 Pour preuve, travailler aux côtés de ma cliente principale pendant 6 mois m’a ouvert l’esprit sur ce que tenir un blog impliquait réellement, ou n’impliquait pas d’ailleurs ! Et même si j’adore lancer de nouveaux projets et que je m’intéresse au domaine depuis des années, je dois avouer que c’est autre chose de voir comment ça fonctionne de l’intérieur 😊

À quel moment intervient l’assistant virtuel ?

Que vous soyez en train de lancer vos premières offres ou de créer la 7e, l’assistant web peut vous être d’un grand secours. On observe une tendance du moment de recrutement des prestataires. Prenons l’exemple fictif de Lisa :

  • Lisa lance son propre blog sur la thématique du piano. Elle publie des articles, construit une communauté sur Facebook, et vend ses premières offres au bout de trois mois seulement (elle est motivée !).
  • Au bout de 4 mois, Lisa a une centaine d’élèves à gérer, des emails à traiter, et doit malgré tout continuer de créer du contenu pour faire vivre son activité tout au long de l’année.
  • Lisa ne veut pas recruter un community manager, un secrétaire et un comptable. Et pour cause, faire appel aux services de 3 prestataires serait une charge mentale importante pour elle, et elle n’est pas sûre d’avoir les moyens ni le temps. Ce qu’elle veut, c’est une personne qui soit capable de gérer – momentanément, ou non – ces 3 aspects en totale autonomie afin de gagner du temps.
  • Lisa peut donc s’adresser à un assistant spécialisé dans l’infopreneuriat. Cette personne va l’aider à traiter le flux de travail quotidien, puis va prendre le pas sur la création de contenu pour permettre à Lisa d’être toujours présente en ligne – et surtout – pour ses élèves.
  • Si le business de Lisa se développe davantage, elle pourra recruter un community manager spécifiquement pour Instagram par exemple.

Dit comme ça, on dirait que je veux absolument vous vendre l’assistant virtuel comme LE freelance à qui faire appel ! Détrompez-vous, un assistant web ne pourra pas aider un infopreneur dans tous les cas. Regardons les choses différemment :

  • Lisa aurait peut-être eu un seul problème : celui de devoir reconstruire son identité visuelle et refaire toute sa charte graphique (de A à Z !).

Qui de mieux placé qu’un graphiste/illustrateur pour venir en aide à Lisa ? Je ne vois personne. Je vous conseillerais donc de faire avant tout le point sur vos besoins si vous souhaitez recruter. 

Assistant Blogueur : ce qu’il faut retenir

Un assistant web accompagne les blogueurs professionnels au quotidien dans la gestion de leur business en ligne. Il aide son client à traiter les tâches chronophages de son activité et lui libère du temps pour lui permettre de développer ses offres. Élève d’une formation en ligne ou autodidacte, sa valeur ajoutée est souvent la polyvalence. Il doit maîtriser un certain nombre de compétences pour épauler les webentrepreneurs. L’assistant intervient lorsque son client n’a plus le temps de gérer son entreprise seul, ce qui ouvre souvent la porte à d’autres recrutements.

J’espère que cet article vous aura éclairé sur le métier d’assistant digital !

N’hésitez pas à poser vos questions en commentaire, j’y répondrai avec plaisir 😊

Si vous avez aimé l’article, n’hésitez pas à le sauvegarder sur Pinterest pour pouvoir le retrouver plus tard 📌

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *