Mon Bilan de l'année 2021 en Freelance

Je vous retrouve pour faire un bilan de mon année 2021 en freelance. Au programme : mes missions, ma communication en ligne, mon chiffre d’affaires annuel et aussi la création de mon site internet. On termine par un bilan sur les ressentis de cette année 2021 !

Ce n’est pas dans mes habitudes de partager ces données sur mon entreprise. Mais j’avais envie de communiquer sur les coulisses de mon activité cette année, et simplement de partager comment 2021 s’est passée pour moi.

J’espère que cet article sur mon bilan en freelance vous sera utile si vous débutez ou que vous souhaitez vous lancer en tant que freelance 😊

Missions Freelance

Pour ce qui est des missions freelance, j’ai reçu en tout 16 demandes de contact via mon adresse email et en DM Instagram, dont 12 demandes de collaboration avec devis.

Et j’ai travaillé avec 9 clientes supplémentaires, par rapport à 2020.

Comment j’ai reçu ces demandes de devis ? En publiant du contenu autour du métier d’assistante virtuelle sur Instagram et mon site internet, ainsi que Pinterest.

Si j’avais pu, j’aurais accepté quasiment toutes les demandes de contact, mais j’ai dû faire des choix et me refreiner pour ne pas me retrouver sous l’eau. Ce qui a d’ailleurs failli arriver au mois de novembre, lorsque j’ai recommencé à communiquer sur Instagram après une (très longue) pause.

Le bilan de mes missions en freelance :

La plupart des demandes étaient ciblées : des blogueuses, coach ou webentrepreneuses m’ont contactée ! Mais il y a eu aussi des personnes en professions libérales et des artisans. J’ai d’ailleurs accepté une collaboration avec une cliente sophrologue très présente sur le web, et notamment Instagram 😊 Quand on dit qu’il faut cibler, ça ne veut pas dire que l’on doit refuser tous celles et ceux qui ne rentrent pas dans la case de notre clientèle cible ! J’ai d’ailleurs été surprise de la fluidité des collaborations avec des personnes qui n’étaient pas blogueuses ! Même si l’activité ne colle pas à 100%, ces personnes restent mes clientes idéales de par leur vision ainsi que les missions qu’elles délèguent, et la façon dont elles voient notre collaboration 😊

Je ne suis pas fermée à des demandes spécifiques, même si j’examine avec soin le business de l’entrepreneuse qui fait appel à moi pour être sûre que mes compétences peuvent l’aider, que j’ai quelque chose à lui apporter dans son entreprise 😊

Rejoins mes emails privés pour débloquer ton projet et avancer dans ton quotidien 💌

Communication en ligne

Ma communication n’a pas été au beau fixe en 2021 ! À cause des confinements et de ma santé, j’ai parfois douté de mon activité (ça arrive !). J’ai considérablement réduit ma création de contenu au minimum syndical. Chose qui a porté ses fruits, car j’ai pu prendre ce temps dont j’avais besoin pour moi, tout en recevant toujours des demandes. Après analyse, je pense que cette conversion est due aux bases solides que j’ai posées au début de mon activité, et également aux différentes recommandations de mes clientes.

Instagram est mon principal canal de communication et il a généré à lui seul la plupart des demandes grâce à ‘seulement’ 24 posts dans l’année ainsi que des stories. Mais je pense que la présence de mon site internet y est aussi pour beaucoup. 😊

J’ai également reçu des demandes via le formulaire de contact de mon site, mais mon blog n’étant pas encore bien référencé sur les moteurs de recherches, ces personnes viennent très probablement d’Instagram.

Enfin, j’ai reçu 1 ou 2 demandes… Via Pinterest ! Même s’il est évident que cette plateforme est sous-estimée et qu’elle peut faire grandir une activité en ligne, je ne m’attendais pas à ce que l’une de mes clientes actuelles me contacte après avoir enregistré une épingle !

Le bilan de ma création de contenu :

Je n’ai pas peur de le dire, j’ai reçu trop de demandes par rapport à ce que j’étais réellement capable de fournir. Et je ne pense pas être plus qualifiée qu’une autre assistante ! Le combo métier en essor + bouche-à-oreille + bases de communication solides a fait 90% du job. D’ailleurs, il m’est souvent arrivé de recevoir des demandes alors que je ne postais pas et de convertir à chaque post, surtout cette fin d’année 2021.

Si ce phénomène a bouleversé la façon dont je vois le marketing de contenu, je garde la tête sur les épaules pour ma communication de 2022 et je ne compte pas me reposer sur mes lauriers comme on dit. 😊

Création de mon site en 2021

Cette année a été marquée par la création de ce blog, que j’ai mis des mois à peaufiner (team perfectionniste bonjour). Même si j’ai créé 16 articles au total, j’ai eu vraiment du mal à conserver une régularité à côté de mes missions clients. D’ailleurs, je ne vous recommande pas spécialement la création d’un site si vous êtes assistante virtuelle. Le marketing de contenu ou la prospection peuvent largement suffire ! Mais pour ma part, j’avais envie de :

  • créer un espace dédié à Jeune Entrepreneuse,
  • partager plus que sur Instagram avec ses 2200 caractères autorisés en description,
  • pousser mes compétences web et faire des tests pour avoir plus d’expérience.

Et surtout, ce projet me faisait vibrer 😊 Alors je me suis lancée !

J’ai d’ailleurs pu très bien me référencer sur certaines requêtes et attirer des clients via Pinterest.

Le bilan de la création de mon blog :

Définitivement le projet le plus kiffant de 2021 🌈 Je ne vous raconte pas comme je me suis pris la tête pour modifier le footer de mon site dans les fichiers PHP, ou encore comment j’ai galéré pour changer toutes les couleurs de mon site en apprenant le CSS. Sans parler des questions de RGPD, de la rédaction d’articles ou des problèmes techniques lors de l’installation…

Mais tous ces moments de galère où je me sentais bien seule face à un langage inconnu ont été des grandes leçons d’apprentissage dont je suis extrêmement fière.

Bilan financier

En France, on n’aime pas trop parler d’argent, c’est un sujet tabou. Et de mon côté, je ne suis pas la plus à l’aise à l’idée de partager mes chiffres ! Mais cette année, j’ai envie de faire une exception pour mon CA global, parce que je sais que ça pourra peut-être vous aider si vous débutez en tant qu’assistante virtuelle.

J’avais pour objectif de faire 15 000€ dans l’année. Fin décembre, j’avais généré 13 644€ de chiffre d’affaires annuel ! Je suis très satisfaite, puisque j’ai atteint 91% de mon objectif… Alors que j’ai eu des imprévus, des confinements et couvre-feux, un déménagement, mais aussi un retour de certains soucis de santé.

À lire sur le sujet : Mes Investissements Business en 2021

Le bilan financier de 2021 :

Je suis fière de ce bilan, même si l’objectif n’est pas atteint. Quasiment toutes ces recettes proviennent de missions freelance, avec environ 300€ de commissions d’affiliation.

J’aurais certainement dépassé cet objectif s’il n’y avait pas eu tous ces imprévus ! Mais j’ai choisi de me concentrer sur ma vie personnelle et ma santé cette année, en ayant un nombre d’heures de travail qui allait me convenir et me permettre d’avancer doucement, mais sûrement. Vous n’êtes pas obligée d’avoir pour objectif de gagner 80k par an en freelance 😊 Et même quelle que soit votre activité !

Bilan ressentis

Malgré ces points positifs que je vous énumère, 2021 est loin d’avoir été toute rose ! J’ai eu beaucoup de difficultés à gérer mon activité lors du premier confinement de l’année, ainsi que lors de mon déménagement il y a quelques mois. J’avais également très peur de la réussite, tant les demandes étaient fréquentes à certains moments. Je pense que j’ai volontairement freiné mon business pour en garder le contrôle et ne pas voir filer mon temps.

J’ai beaucoup culpabilisé de ne pas accueillir ce qui venait à moi sans que je fasse (presque) rien. Mais aujourd’hui, je me rends compte que chacun a sa façon de réussir : en gagnant 5000€ par mois, ou par an. En passant son temps à travailler, ou en ayant le temps de faire d’autres activités.

Et même si je me sens entrepreneuse dans l’âme et que j’ai une grande passion pour mon activité, je me sens avant tout humaine.

C’est un peu mon bilan émotionnel de cette année : nous ne sommes pas (que) notre business. Nous avons le droit d’avoir une vie. 😊 Et il y a une sacrée différence entre le simple fait de le savoir, et celui de l’intérioriser pleinement, voire de l’accepter ! Alors faites des erreurs et continuez de faire ce que vous aimez au quotidien.

Il y a autant de manières d’entreprendre que d’entrepreneurs.

À très vite,

Rejoins mes emails privés pour débloquer ton projet et avancer dans ton quotidien 💌

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.