Mon Parcours : de Rédactrice Web à Assistante Virtuelle

À l’heure où j’écris cet article, ça fait bientôt 2 ans que je me suis lancée en tant que freelance. Avant d’être assistante virtuelle, je rédigeais des articles de blog en tant que rédactrice web pour un site de freelancing. Et cette période a duré quelques mois ! C’est un moment un peu spécial dans ma vie professionnelle, puisque c’était juste avant que je commence véritablement à m’épanouir en tant que freelance et à vivre de ce nouveau métier.

Je vous raconte comment je suis passée de rédactrice web à assistante virtuelle

Mes débuts en rédaction web

Après mon diplôme universitaire en alternance de deux ans, j’ai décidé de changer de voie et de me tourner vers le freelancing. Pour plusieurs raisons :

  • à cette époque, je ne pouvais travailler que depuis chez moi à cause des soucis de santé,
  • je me sentais bridée dans les missions qui m’étaient confiées en tant que salariée,
  • j’avais besoin d’exprimer ma créativité et de travailler sur des projets qui me passionnaient.

C’est plutôt naturellement que je me suis tournée vers la rédaction web : j’ai toujours aimé écrire et l’on m’a souvent dit que j’avais un ‘bon’ style. J’ai hésité très peu de temps et me suis lancée à corps perdu dans cette nouvelle activité, et je suis devenue freelance.

La réalité du métier

Je suis une formation en ligne et apprends la rédaction web de mon côté aussi en autodidacte. Le métier m’intéresse au point que je me renseigne chaque jour pour affiner mes connaissances. C’est à cette période que je développe de plus en plus ce que j’appelle ma “culture web” : toutes ces choses que l’on apprend sur internet et le marketing digital qui peuvent nous servir un jour dans notre business.

J’aime ce que je fais, mais je me rends compte en me baladant sur des blogs que la rédaction n’est pas la seule compétence dont les infopreneurs pourraient avoir besoin. Le contenu des pages pourrait être revu, la charte graphique à harmoniser ou même les réseaux sociaux et la communication. Et l’activité de rédactrice web m’a contrainte à rester dans le même type de missions. Même si elles ne déplaisaient pas, j’avais besoin de me diversifier et de faire plus de tâches différentes. Sachant que la rédaction est extrêmement énergivore !

Mais je ne connaissais pas encore le métier d’assistante virtuelle, qui quand je l’ai découvert a changé ma vie.

C’est en suivant une formation d’Antoine BM que je prends connaissance du métier de bras droit d’infopreneur. Je m’y intéresse, mais peu de sources délivrent suffisamment d’infos pour que je puisse me former seule… Ou avoir a minima une référence en ce qui concerne les grands questionnements de base. Aucun site d’assistante virtuelle ou de bras droit freelance…

Le métier d’Assistante Virtuelle Freelance

C’est en juin 2020 que je retrouve espoir : Marie Di Maggio, sort sa Formation Assistant Blogueur.

Je visite son site et lis attentivement chacun des contenus.

Je réfléchis…

Et puis non.

Une voix intérieure me dit que je ne peux pas prendre une formation maintenant. Que c’est trop compliqué. Que je devrais garder ce que j’ai de côté “au cas où“).

Si je suis là, c’est que je n’ai pas hésité longtemps ! J’ai pris RDV avec Marie pour discuter de mon projet avec elle. Ça a tout de suite accroché et j’étais de nouveau partante.

Le lendemain, c’est officiel : ma place est réservée et je commence la formation le lundi suivant 🎉

Formation Assistant Blogueur

Dès le premier cours, j’ai l’impression d’être au bon endroit. La diversité des vidéos est motivante !

Ce programme dépasse largement mes attentes :

  • les cours sont compréhensibles et construits de façon logique,
  • les exercices pratiques sont formateurs,
  • l’espace commentaire est régulièrement animé,
  • chacun participe ! l’entraide est le pilier du groupe Slack,
  • la transformation est réelle.

Avant même la fin de la formation, je trouve ma première cliente régulière avec qui je travaille encore aujourd’hui ! Ceci est un peu l’accomplissement de mon année 2020 😊

Un avantage que je retire donc de ce nouveau statut d’assistante virtuelle, c’est de pouvoir aider mes clientes sur plusieurs champs d’activité : autant sur l’aspect rédactionnel que la visibilité organique, indispensable pour sa strat’ de contenus.

Ce virage professionnel m’a appris plein de nouvelles choses, en termes de compétences, mais aussi de mindset !

Créer un blog

Formation Assistant Blogueur m’a aussi aidée à aller plus loin côté business : j’ai créé un blog sur lequel je publie aujourd’hui cet article. Ce projet au départ me permettait de tester différentes configurations sur WordPress, des plugins, des fonctionnalités, et même d’apprendre le CSS, bref, de développer mes compétences d’assistante freelance… Depuis, j’ai développé mon côté créatif et je crée plus facilement des épingles, posts Instagram et autres visuels 😊

Mais avec le temps, je peux vous dire que j’ai repris goût à la rédaction d’articles ! Et même au SEO. Ponctuellement, je passe une demi-journée sur la Search Console et Google Analytics pour comprendre en profondeur comment ça fonctionne.

Mon seul petit point faible à ce jour est peut-être la newsletter… Je voulais la mettre en place rapidement, mais je n’avais pas d’idée précise de contenus spécialement dédiés à ce format. Je préfère prendre un peu plus mon temps et vous fournir de la qualitééé !

Mon Parcours en bref : de Rédactrice Web à Assistante Virtuelle

Le mot de la fin pour moi est qu’il ne faut pas toujours écouter ses peurs 😊 Elles sont là pour nous avertir que quelque chose se passe, mais elles ne doivent pas freiner votre ambition. Et changer de parcours prend toujours du temps pour s’adapter à son nouveau métier et s’améliorer. Racontez-moi votre parcours en commentaire !

PS : n’hésitez pas à enregistrer cet article sur Pinterest s’il vous a plu pour le retrouver plus tard 📌

Découvrir le métier d’assistant blogueur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *