Votre activité en ligne cartonne et votre business ne cesse de se développer ? Félicitations, vous avez réussi à construire une entreprise pérenne sur le web ! Maintenant que vous avez les moyens suffisants pour vous développer davantage, une seule chose vous en empêche peut-être : le temps. Si vous avez pour projet de créer de nouvelles offres, de diversifier vos canaux de communication, ou simplement que vous ne pouvez plus tout gérerRecruter un assistant web pourrait bien vous aider à débloquer ces trois problèmes à la fois. Dans cet article, je vous donne des idées pour savoir où trouver un assistant virtuel.

Les plateformes de freelancing

Les sites comme Malt vous mettent directement en relation avec les freelances inscrits. Vous pouvez donc trouver des profils d’assistants virtuels en tapant des mots clés comme “assistant web” ou “assistant blogueur”. Au niveau tarifs, Malt prend une commission à hauteur de 30% pour chaque commande passée. Mais vous avez aussi le choix de communiquer en dehors de la plateforme une fois que vous avez discuté une première fois avec votre (peut-être) futur assistant. Le site est simplement là pour assurer la transaction, de la prise de contact jusqu’au paiement de la mission. Codeur peut aussi proposer votre mission aux assistants, mais je vous conseillerai plutôt Malt pour son fonctionnement : le site vous permet de rechercher vous-même votre bras droit et de regarder attentivement chacune des présentations.

Work be done : la plateforme spécialisée pour les assistants blogueurs

Si vous cherchez un assistant pour vous aider dans votre quotidien d’infopreneure, c’est plutôt un assistant virtuel spécialisé dans le blogging qu’il vous faut. Work be done est une plateforme mettant en relation les blogueurs professionnels et les assistants blogueurs formés par Marie Di Maggio (fondatrice de la formation pour les futurs bras droit). Je suis moi aussi inscrite sur cette plateforme. Mon profil est à côté de ceux de mes collègues de formation et nous avons chacun nos spécialités :

  • création de contenus,
  • rédaction web,
  • optimisation SEO,
  • tunnels de vente,
  • sites web,
  • commerce/vente,
  • graphisme,
  • emailing,
  • etc.

Nous avons aussi notre personnalité et nos propres méthodes de travail. Bref, il y a vraiment tous types de profils ! Si vous travaillez exclusivement en ligne, je vous conseille d’aller y faire un tour.

Solliciter son réseau de blogueurs

Si le recrutement se fait de plus en plus par les réseaux sociaux, il est évident que le bouche-à-bouche classique fonctionne toujours aussi bien. D’autant plus quand il s’agit d’un prestataire de services qui agit uniquement en son nom. On va davantage s’intéresser aux différentes recommandations pour le recruter ! N’hésitez pas à demander à vos collègues blogueuses si elles connaissent ou font elles-mêmes appel aux services d’un assistant virtuel. Avoir un avis extérieur vous aidera peut-être à trouver votre bras droit, Et avoir leurs retours d’expérience vous montrera potentiellement ce que vous ne voulez PAS en termes de collaboration !

Trouver un assistant web sur les réseaux sociaux

De la même manière que le réseau professionnel, les réseaux sociaux peuvent vous aider à trouver un assistant virtuel. Cela coule de source, mais on n’y pense pas forcément.

Utiliser Instagram

Peut-être que vous avez déjà essayé de taper “assistant virtuel” dans la barre de recherche ? Si ce n’est pas encore fait, je vous conseille d’essayer. Vous tomberez sur des profils extrêmement différents à explorer. Quand on cherche un véritable bras droit qui nous soutient dans notre activité, le choix de la personne est selon moi plus important que le choix des compétences en elle-même ! Instagram est donc parfait pour apprendre à connaître chacune de ces personnes et faire votre choix. Pour la petite histoire, c’est en tapant “assistante virtuelle” dans les abonnements de l’une des entrepreneure à laquelle elle est abonnée que l’une de mes clientes m’a trouvée !

Faire une recherche sur LinkedIn

Okay, peut-être que les réseaux traditionnels ne vous inspirent pas vraiment pour trouver l’assistant blogueur idéal. Dans ce cas, faites plutôt un tour du côté de LinkedIn ! Si votre futur assistant est présent sur ce média, cela vous donnera peut-être plus d’info sur son parcours et ses compétences (eh oui, puisque LinkedIn nous demande pas mal de précisions pour être mieux référencée sur son réseau !). La barre de recherche offre la possibilité de personnaliser au maximum le type de profils que vous recherchez.

Bonus : les questions à se poser avant de recruter un assistant web

Avant de faire appel à ses services, vous devez vous poser les bonnes questions pour être sûre de votre choix. Même si vous changez d’avis par la suite, autant cibler directement les profils qui seront plus à même de répondre à vos besoins, sans avoir besoin d’y passer des semaines. Voici quelques questions qui vous aideront à savoir si un freelance correspond à ce que vous recherchez :

  • Quelle est son expertise ?
  • Est-il polyvalent ou spécialisé ?
  • Quelle est son expérience ? Avec qui a-t-il l’habitude de travailler ?
  • Quelle est sa valeur ajoutée ?
  • Quel est son niveau hiérarchique ? Est-ce que vous avez simplement besoin d’externaliser quelques tâches du type “support”, ou vous faut-il un bras droit à vos côtés pour piloter votre entreprise ?

Il est possible que vous ne trouviez pas le profil attendu, ou que les assistants ne répondent pas favorablement à tous vos critères. Dans ce cas, n’hésitez pas à interagir avec ces profils pour voir ce qu’il est possible de faire. L’un des freelance peut par exemple ne rien connaître à la pub Facebook, mais si vous avez le feeling et que cette personne est prête à s’adapter à vos besoins en termes de compétences (et ne pas avoir peur de se former !), alors pourquoi pas.

Où trouver l’assistant virtuel de vos rêves ?

Comme vous pouvez le voir, on trouve la plupart du temps son assistant freelance via le web, que ce soit sur les plateformes comme Malt ou Work be Done, par les réseaux sociaux ou le bouche-à-oreille. Je terminerai en vous disant que recruter un assistant freelance spécialisé fonctionne aussi par une prise de contact efficace et ouverte. Plus que les compétences, ce sont le sérieux et l’implication d’un bras droit qui détermineront si oui ou non vous pourrez travailler ensemble vers le succès de votre entreprise.

J’espère que cet article aura répondu à vos questions. N’hésitez pas à poser les vôtres en commentaires, j’y répondrai avec plaisir ! 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *